Parc Naturel Régional Pyrénées Ariégeoises

Le PNR offre une grande hétérogénéité de paysages liée à la diversité des altitudes, ce qui en fait sa richesse. Les grandes chaînes de montagne découpent le territoire en plusieurs unités qui s’individualisent clairement : la montagne, les « avants-Monts » et les « Coteaux » ; le bassin du Salat et la vallée de l’Ariège . Ces reliefs comptent des vestiges et traces d’anciennes cultures, montrant ainsi la qualité du patrimoine historique et préhistorique.

Identité et Situation générale : territoire de montagnes

Au coeur des Pyrénées, à l’ouest du périmètre du GAL, le Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises réunit les plus hautes vallées et les plus hauts sommets des frontières de l’Andorre et de l’Espagne aux villages et communes du Piémont, jusqu’aux crêtes calcaires du Plantaurel.

Ce caractère montagnard a permis au territoire du PNR de garder toute son authenticité, et de préserver des ressources valorisables pour l’économie touristique et la promotion des produits locaux. S’il abrite un patrimoine naturel exceptionnel, avec des milieux remarquables et de nombreuses espèces endémiques ou menacés, il est également le siège de nombreuses activités humaines (agriculture, artisanat, industries…) dont certaines, telles que le pastoralisme, lui sont emblématiques. Ses sites préhistoriques et historiques, son histoire, sa culture, son patrimoine bâti et ses paysages en font également un territoire riche et attachant.

 

Données de cadrage
DonnéeValeur
Nombre de communes 142
Nombre d’EPCI 14 (dont 9 comprises entièrement )
Nombre d’habitants (recensement provisoire 2007) 43 000
Densité 17 hab / km2
Superficie 2465 km²
Bassins de vie • Bassins industriels en reconversion de Saint-Girons, Saint-Lizier, Auzat-Vicdessos et Tarascon
• Bassin d’économie touristique d’Oust
• Bassin urbain (Foix et secteur de Varilhes)
• Bassin ruraux et montagnards (Castillon en Couserans, Massat, Sainte-Croix de Volvestre, Le Mas d’Azil et La Bastide de Sérou)

 

Organisation territoriale

Ce territoire est composé de 142 communes dont 137 regroupées en 14 intercommunalités. Seules 5 communes ne font pas partie de Communauté de Communes. La ville de Saint-Girons, au cœur du territoire, est, avec 6254 habitants (sans double compte), la seule commune urbaine. Les villes de Foix et Tarascon-sur-Ariège sont limitrophes du Parc. Le PNR est également à cheval sur trois Pays loi Voynet dont le Pays de Foix Haute Ariège (41communes du PNR) le Pays Couserans (93communes du PNR) et le Pays des Portes d’Ariège Pyrénées (8communes du PNR).

Projet de développement territorial

Les enjeux traités par le PNR sont :

1. La préservation du patrimoine vivant
2. Le dynamisme économique et la valorisation du potentiel économique local
3. L’affirmation et fédération d’une identité culturelle forte
4. L’accès équitable pour tous à l’habitat, aux services de proximité, au foncier
5. La cohésion sociale entre générations, entre zones du territoire, entre population endogène et exogène et avec l’implication de tous

3 axes stratégiques :

• promouvoir le développement durable du territoire par l’innovation , l’éducation et l’amélioration de la connaissance et par la promotion de nouvelles connaissances : ingénierie technique, juridique et financière du développement durable avec pour objectifs de faire de chacun un acteur du développement durable, de généraliser les démarches qualités et surtout de les élargir à la prise en compte de l’environnement, de susciter et encourager l’innovation et l’expérimentation.

• mobiliser le territoire pour la préservation de ces patrimoines et le développement de ses activités : préserver et faire vivre les patrimoines naturels , gestion partagée de l’eau …sensibilisation et formation des acteurs .. , dynamiser les structures et filières locales pour une gestion durable du territoire , favoriser l’installation de nouveaux actifs en suscitant de nouvelles activités et formes d’emplois innovantes

• renforcer la cohésion du territoire autour d’une identité affirmée
- valoriser les éléments fédérateurs du territoire, dont l’identité
- favoriser la mobilisation foncière et la gestion économe de l’espace 
- favoriser l’ équité dans l’accès aux services 
- encourager la cohésion entre la population et favoriser la solidarité
- et enfin, conforter la coopération avec les acteurs extérieurs du territoire

site du parc